L’isolement des dirigeants n’est pas une fatalité !

Leaders & Co – Publié le 27/04/2017

« Le dirigeant est seul, portant le poids des responsabilités, dans une illusion ou façade d’omniscience, omnipotence et infaillibilité… »

Cette posture, souvent subie, quel que soit le stade de développement de l’entreprise, porte en elle beaucoup de problèmes potentiels :

  • procrastination : je fais ce que j’aime faire et ce qui doit absolument être fait, et je laisse le reste de côté, jusqu’à ce que cela devienne urgent à son tour etc…,
  • biais relationnels avec les équipes, défaut d’écoute, pression directive,
  • biais de gouvernance avec un conseil d’administration plus censeur que conseiller, ou pire, chambre d’enregistrement,
  • potentiellement de mauvaises décisions, d’abord par défaut de challenge des idées et l’entrée en action de biais cognitifs bien connus,
  • pression, stress, déprime voire burn out,
  • Etc!

Si vous ressentez parfois cette solitude, sachez vous entourer, acceptez le challenge ! Que vous soyez entrepreneur, patron de PME, ou patron au sein d’un grand groupe, vous disposez d’une boîte à outils large qui vous offre une belle diversité de formats d’échange, d’accompagnement ou d’intelligence collective, parmi eux :

En accompagnement individuel, dans des formats centrés sur vos sujets :

  1. le coaching, le plus classique et de plus en plus communément admis (et non, ce n’est pas parce qu’on est « malade de l’intérieur » qu’on prend un coach!), souvent centré sur des problématiques relationnelles, de management ou de dynamiques collectives. Dans un coaching, on traite une question / un besoin défini, avec une méthode, un certain rythme dans les séances pour avancer et atteindre l’objectif du coaching. Il existe des associations/organismes qui fèdèrent, certifient ou valident des coachs, vous les trouverez sans difficulté;
  2. le mentoring, format de partage d’expérience business, sur un thème donné avec un professionnel expérimenté qui pourra vous guider dans vos réflexions et servir de sparring partner avisé. A vous d’identifier le bon professionnel avec lequel vous aurez envie d’échanger. Il existe aussi des associations dont l’objet est de mettre en relation des mentors avec des mentorés. Cette formule est le plus souvent bénévole;

En collectif, « à l’extérieur », par le partage d’expérience entre pairs :

  1. les formats de co-développement / mastermind groups : un petit groupe de dirigeants, animé par un coach, qui vise à structurer le partage d’expérience entre pairs, en collectif, sur des sujets précis du quotidien des participants. De nombreux coachs pratiquent ces méthodes, en « intra- » ou « inter- » entreprise. Le dirigeant trouvera aussi de tels formats dans certains clubs ou associations (voir ci-après);
  2. les dirigeants aiment aussi réfléchir ensemble au sein de clubs ou d’association, qui offrent par ailleurs des temps de formations ou de travail entre pairs : APM, CJD, Entreprises et Progrès etc…;
  3. ou tout simplement lors de déjeuners/dîners avec un groupe de dirigeants « amis » plus ou moins structuré, qui favorisent le partage d’expérience informel;
  4. pour les entrepreneurs, vous pouvez trouver un mix de ces diverses approches dans des incubateurs ou des associations comme le Réseau Entreprendre

En intelligence collective « à votre service », centrée sur vos sujets et ceux de votre entreprise :

  1. rappelez-vous que vous avez des collaborateurs, avec lesquels l’échange pourrait être bien plus riche et large que ce que vous pratiquez souvent! Mm si le lien « hiérarchique » oriente souvent les échanges;
  2. votre conseil d’administration, ou certains administrateurs (notamment si vous avez un/des administrateurs indépendants), peuvent aussi vous accompagner dans vos réflexions. Idem pour votre Conseil de Surveillance. Cependant dans ces 2 cas, le lien de gouvernance officiel angle qq peu la relation…;
  3. le conseil stratégique ou advisory board : vous recherchez et réunissez qqs profils pertinents pour vous aider à réfléchir, sur une périodicité définie, avec un certain formalisme pour en bénéficier à plein. Ce format permet de bénéficier de regards croisés, et nécessite que la composition soit bien travaillée;
  4. avec 240leaders, nous proposons une approche nouvelle : nous sommes nous-mêmes dirigeants et entrepreneurs et nous intervenons comme un conseil stratégique auprès du dirigeant, avec différents profils complémentaires, en prestation externe, donc totalement dépollué d’éventuels intérêts, de lien de gouvernance ou hiérarchique, de relation personnelle. Nous sommes un bon complément de votre codir et/ou de votre conseil d’administration, au sein duquel vous pourrez évoquer tous vos questionnements sans restriction. Nous intervenons dans l’optique de passer le témoin à un conseil stratégique composé autour de vos problématiques spécifiques.

Si vous avez l’intuition d’un besoin, creusez un peu, vous trouverez la bonne formule! (et testez donc la numéro 10;))

Post publié originalement par Laurent Allard sur linkedin le 28/03/17