Navigation:///LES 10 COMMANDEMENTS POUR LA PÉRENNITÉ DE L’ENTREPRISE FAMILIALE

LES 10 COMMANDEMENTS POUR LA PÉRENNITÉ DE L’ENTREPRISE FAMILIALE

Family & Co – Publié le 21/05/2019

LES 10 COMMANDEMENTS POUR LA PÉRENNITÉ DE L’ENTREPRISE FAMILIALE à usage des actionnaires familiaux

1. ENGAGEZ-VOUS AUTOUR D’UNE VISION ET DES OBJECTIFS CLAIRS.

Définissez ensemble votre vision pour l’avenir de votre entreprise en vous assurant de sa compatibilité avec vos valeurs. Quelle performance souhaitez-vous avoir et dans quels domaines : quelle performance économique ; quel impact positif sur votre environnement naturel et social ? Clarifiez également le rôle et le poids de chacun : actionnaires fondateurs, autres actionnaires actuels, managers voire cadres non-actionnaires… Sachez également remettre en cause les fausses évidences (quelques exemples : peut-être vaut-il mieux vendre une activité qui ne correspond plus aux aspirations de la famille que de la garder parce que « nous avons toujours fait ça » ! Mieux vaut qu’une partie de la famille quitte l’aventure si elle ne se reconnaît plus dans le projet…).

2. BATISSEZ UNE GOUVERNANCE EN COHÉRENCE AVEC VOTRE VISION ET VOTRE PROJET.

Développez un système de gouvernance pour incarner, animer un leadership sur le long terme. Il est nécessaire de bien définir les rôles de ces organes. Avec des membres compétents, formés et disponibles, des réunions préparées et un débat organisé. Et prévoyant le bon « niveau » ou étage de décision reposant sur les bons outils de reporting et de contrôles, pour un sujet donné.

3. DÉFINISSEZ VOTRE AMBITION ET VOTRE PLAN D’ACTION.

Développez un plan d’action au service de votre vision et de vos objectifs, qui permettra de servir votre ambition. Pour plus d’efficacité, ce plan devra contenir une ambition chiffrée à 10-15 ans indiquant les métiers stratégiques ainsi que les potentiels nouveaux métiers (acquisitions, internationalisation, etc.) et intégrant l’ensemble des composantes du projet (dont la philanthropie ou l’impact positif recherché, le train de vie des associés etc.).

4. UTILISEZ LE CAPITAL AU SERVICE DE VOTRE PROJET.

Pensez en actionnaires et non pas en « propriétaires » ! Les opérations sur le capital sont un moyen parmi d’autres au service de la vision et de la stratégie. Bien les préparer et les mener est fondamental dans la stratégie des actionnaires familiaux puisqu’elles servent un double projet : celui de l’actionnaire et celui de l’entreprise.

5. GEREZ VOS AFFAIRES FAMILIALES, EN FAMILLE MAIS PAS QUE.

Pour que la gouvernance de l’entreprise ne devienne pas un lieu de friction familiale, la famille peut mettre en place un organe de gouvernance familiale spécifique. Cette instance appelée : family board, conseil des actionnaires familiaux, board des actionnaires ou conseil des actionnaires, représente tous les membres de la famille. Ce comité peut alors travailler autour de la « constitution de la famille » ou charte familiale dont l’objet est de donner les lignes directrices de l’action et du fonctionnement de la famille auprès de l’entreprise. Il est utile que ce comité soit ouvert à un ou 2 conseils extérieurs afin de ne pas s’enfermer dans une pensée unique. Enfin ayez le réflexe du partage d’expériences avec d’autres familles pour enrichir vos réflexions : les premières fois pour vous ont déjà été vécues par d’autres (et réciproquement !).

6. ANTICIPEZ LES TRANSMISSIONS.

Bien transmettre, c’est avoir pris le temps de vraiment choisir. Anticipez donc les transmissions (capital, pouvoir, savoir-faire) avec l’élaboration de processus de planification et d’identification des futurs dirigeants, ce qui devrait permettre une transition en douceur d’une génération à l’autre, si possible accompagnée par une gouvernance active. Ayez en tête que les futurs dirigeants ne sont pas forcément familiaux et que la transmission du capital n’est pas forcément égalitaire entre les enfants. Et qu’une transmission « subie » pose beaucoup plus de problèmes (pérennité de l’activité ?) et coûte beaucoup plus cher (fiscalité !) qu’une transmission préparée.

7. ACTIONNAIRES, FORMEZ-VOUS.

Formez-vous au « métier » d’actionnaire. Nous avons la conviction que devenir un bon actionnaire, cela s’apprend. On ne s’improvise pas membre efficace d’un organe de gouvernance. On a beau être familial, on n’a pas forcément immédiatement la « bonne » compréhension du business ou du monde économique pour décider en AG ou donner son avis.

8. RENFORCEZ L’ESPRIT ACTIONNARIAL.

De génération en génération, la raison d’être en famille doit se questionner et se réinventer régulièrement. Les membres de la famille doivent ainsi pouvoir répondre aux questions suivantes : qui sommes-nous en tant qu’actionnaires ? Pourquoi sommes-nous actionnaires ensemble et pour faire quoi ? Insuffler cet esprit actionnarial est fondamental pour renforcer le socle porteur que doit constituer l’actionnariat familial. D’autant plus que l’actionnaire familial est un « actionnaire de hasard » : sa motivation « originelle » n’est pas forcément traduite par une décision d’investir mais doit se développer et s’entretenir dans le temps.

9. LA NOUVELLE GÉNÉRATION : DE FUTURS ACTIONNAIRES, SALARIÉS VOIRE DIRIGEANTS.

Développez une démarche « next-gen » en forme de plan « d’intégration » des prochaines générations. En soutien du socle actionnarial, elle vous fera bénéficier d’un regard nouveau sur l’entreprise. Investissez dans la formation des nouvelles générations et construisez des parcours pour les intégrer progressivement à des processus de décision et de responsabilisation, tout en veillant à les laisser libres de leurs chemins de vie. Il faut apprendre à sortir du schéma classique dans lequel ce sont les « anciens » de la famille qui gouvernent !

10. OUVREZ-VOUS VERS DE NOUVEAUX HORIZONS.

Saisissez-vous spécifiquement des questions de responsabilité sociétale de l’actionnaire. Il y a fort à parier que votre entreprise assume déjà une responsabilité forte sur son environnement direct de manière implicite ou naturelle. En incluant cette dimension à vos réflexions sur la vision et sur votre ambition, au niveau de l’actionnaire, vous favoriserez l’éclosion de nouvelles opportunités pour entreprendre autrement ou sur de nouveaux marchés, tout en inspirant l’entreprise, la next-gen etc.

Découvrez notre infographie résumant les 10 commandements pour la pérennité de l’entreprise familiale en cliquant sur l’image ci-après :


L’idée de ce post est tirée d’un article de décembre 2018 du Dr Panikkos Poutziouris, paru dans le Financial Mirror (article original ici), réinterprété librement par Laurent Allard et Pierre-Emmanuel Costeux.

Références / Pour aller plus loin :

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger et réagir sur ces sujets via le formulaire de contact : contactez notre cabinet .

Pierre-Emmanuel Costeux Fondateur et Gérant Family_Co

PIERRE-EMMANUEL COSTEUX

Co-associé & co-gérant

Pierre-Emmanuel Costeux Fondateur et Gérant Family_Co

LAURENT ALLARD

Co-associé & co-gérant