Navigation:///Les entreprises familiales : territoires d’avenir pour le développement de l’impact investing ?

Les entreprises familiales : territoires d’avenir pour le développement de l’impact investing ?

Family & Co – Publié le 21/03/2019

L’impact investing n’a pas (encore ?) fait ses preuves à ce stade en tant que business « stand alone ». Cette stratégie émergente ne représentait en 2016 que 1% de l’encours total des investissements responsables (248 milliards de dollars au total au niveau mondial). Mais en tant qu’une des composantes d’un projet plus global aux côtés d’autres approches « business » (activités opérationnelles ou autres activités d’investissement) ou d’autres approches « à impact » (la philanthropie ou RSE), au sein d’un « Family Business », c’est une voie qui offre d’autres bénéfices que la simple rentabilité business ou même l’impact positif !

Le principe de l’impact investing

Ni philanthropie, ni investissement responsable, cette stratégie d’investissement cherche à générer des synergies entre impact social, environnemental et retour financier, avec des taux de retour financiers comparables à ceux du marché – entre 5 et 10%. Elle se distingue à la fois de la philanthropie, car l’investissement vise un retour financier même modéré, et de l’investissement responsable où la priorité reste de maximiser le retour financier par le biais de stratégies durables. C’est en 2009 que la Fondation Rockfeller utilise pour la première fois la terminologie d’impact investing dans une étude menée par le Monitor Institute pour qualifier les investissements réalisés dans des projets ayant comme objectif premier de répondre à un besoin social, avec éventuellement un retour financier « modéré ». Selon le Comité français sur l’investissement à impact social, l’impact investing « allie explicitement retour social et retour financier sur investissement. L’investissement à impact social implique en conséquence l’établissement d’objectifs sociaux prioritaires et spécifiques dont l’impact est mesurable par un processus continu d’évaluation. »

Les actionnaires, notamment familiaux, qui travaillent sur la pérennité de leur aventure cherchent en particulier à « réconcilier » vision long terme, sens et performance.

Ainsi, nous relevons, comme observateurs ou compagnons de route des entreprises familiales, que les nouvelles générations arrivant aux affaires sont très inspirées par le sens qu’elles peuvent donner à leur action. La performance économique et le développement du patrimoine ne sont pas une (seule) fin en soi et les nouveaux actionnaires posent de plus en plus fort la question de la contribution au bien commun via le projet familial. La conscience de ce que nous appelons la « responsabilité sociétale de l’actionnaire » (RSA) se fait ainsi de plus en plus forte. Pour la résumer en une question : comment faire levier sur la performance économique pour trouver du sens dans notre action et avoir un impact positif durable sur l’environnement de l’entreprise ?

Notre intuition et divers échanges avec des clients ou des partenaires, nous font penser que l’investissement à impact prend tout son sens dans une dynamique « family business » animée par une telle réflexion sur la vision.

Au service de la vision définie par la famille, au sein d’un projet s’appuyant sur des activités industrielles, d’investissement ou philanthropiques, ouvrir une « poche » d’impact investing dans le groupe familial pourrait ainsi permettre:

  • D’intégrer la dimension d’impact si elle est souhaitée dans le projet d’actionnaire ;
  • De tester des modèles en marge, pour réinventer le business pour demain ;
  • De diversifier le portefeuille du groupe familial, en visant des rendements (souvent) sur le long terme ;
  • De mobiliser des jeunes talents familiaux « business » en leur proposant de s’impliquer dans un des projets « à sens » fédérés via cette activité d’impact investing et en apportant ainsi aux projets soutenus des compétences et expériences en plus du financement grâce à la multiplicité des profils des associés familiaux ;
  • Ce faisant, de rallier des jeunes à la dynamique globale du projet familial ;
  • De former ces jeunes talents à des pratiques clés pour le pilotage du groupe, et ainsi préparer la relève (sur les métiers d’investissement et sur la pratique de l’innovation).

D’où cette question que nous ouvrons : la réflexion sur le devenir d’un groupe familial peut-elle être renforcée par une réflexion et des initiatives relevant de l’impact investing ?

C’est sans aucun doute un élément de plus à considérer du point de vue des actionnaires familiaux pour développer un projet pérenne. Le long terme, le souci des valeurs et du bien commun souvent présents chez les actionnaires et entrepreneurs familiaux, autant d’atouts qui favorisent la démarche d’impact investing.

Références / Pour aller plus loin :

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger et réagir sur ces sujets via le formulaire de contact : contactez notre cabinet .

Pierre-Emmanuel Costeux Fondateur et Gérant Family_Co

LAURENT ALLARD

Co-fondateur & Co-gérant

Pierre-Emmanuel Costeux Fondateur et Gérant Family_Co

PIERRE-EMMANUEL COSTEUX

Co-fondateur & Co-gérant